Tenue et attitude de l’élève en cours :

Le pratiquant porte le Dobok. Lorsque l’élève entre et sort du dojo il doit saluer en disant haut et fort « Taekwon » pour montrer son respect à ses instructeurs. De même, il doit être courtois envers ses aînés et son instructeur. Si un aîné ou l’instructeur lui donne une explication il doit le saluer à la fin de celle-ci. Egalement, s’il a une question il doit d’abord saluer puis poser sa question. L’élève se doit d’être concentré dans chaque mouvement qu’il accomplit pour ne pas se blesser et pour ne pas gêner les autres pendant l’entraînement.

Au dos du Dobok, nous pouvons voir le dessin ci-contre. Il faut imaginer que cela représente un arbre :

  • Le tronc est représenté par l’écriture de « Taekwon-Do » en coréen, ce qui rappelle les origines de cet art martial ;
  • Les branches sont représentées par l’écriture de « Taewon-Do » en écriture latine, ce qui représente la diffusion de l’art martial dans le monde entier.

Pourquoi faisons-nous un seul tour de ceinture ?

  • Poursuivre 1 seul but, quel qu’il soit, dès lors qu’il a été défini.
  • Servir 1 seul maître en faisant preuve d’une loyauté inébranlable.
  • Remporter la victoire en 1 seul coup.

 

Le Taekwon-Do est plus qu’un sport. Son but est de développer la courtoisie, l’intégrité, la persévérance, le contrôle de soi et l’esprit indomptable.

Dès le premier cours, l’instructeur enseigne aux débutants, la conduite à laquelle doit se conformer les adeptes du Taekwon-Do. Il (elle) enseigne le respect de l’autorité, le respect des valeurs développées au Taekwon-Do. Ce respect ne se limite pas qu’à l’intérieur du Dojang. Tout manquement grave au protocole et aux règles de conduites entraînera des mesures disciplinaires pouvant mener  à l’expulsion du Dojang,
L’application des règles enseignées permet aux adeptes de développer des habitudes de courtoisie. Les adeptes agiront en toutes  circonstances d’une façon respectueuse, avec beaucoup de délicatesse envers les gens qu’ils (elles) côtoient. Dans le but d’uniformiser l’application, voici le résumé des règles à suivre :

Il faut saluer :

  • Les tableaux des buts du Taekwon-Do et des engagements de l’adepte, les drapeaux (s’il y a lieu);
  • L’instructeur en fonction (si celui-ci est votre senior);
  • En entrant ou en sortant du Dojang;
  • Dans le cas où celui qui arrive est senior à celui qui enseigne;
  • Si la personne que vous voulez saluer est occupée, vous devez attendre un moment. S’il ne porte toujours pas attention à votre présence, saluez dans sa direction;
  • Lorsqu’au début et à la fin de chaque cours, le groupe se prépare à réciter les buts Taekwon-Do et les engagements de l’adepte, toute autre  activité doit être interrompue et le silence maintenu. De plus, quand le maître ou l’instructeur donne l’ordre de saluer, tous, sans exception doivent saluer;
  • Quand la classe salue l’instructeur, au début et à la fin d’un cours, tous ceux qui sont juniors à l’instructeur doivent saluer ce dernier;
  • Tous les juniors doivent saluer un senior à qui ils veulent adresser la parole;
  • On doit aussi saluer le senior du groupe avant de commencer le cours;
  • Il faut saluer le maître, l’instructeur et les seniors à l’extérieur du Dojang;
  • Un senior qui se fait saluer doit retourner le salut;
    Vous devez vous immobiliser avant de faire un salut et ne pas le faire en marchant. Laisser par terre tous les objets tenus à la main (sac, etc.) et enlever votre chapeau, casquette,… pour faire le salut;
  • De plus, chaque salut (professeur et tableau ou du drapeau) doit être distinct;
  • Lorsque vous saluez un instructeur, un maître ou un grand maître, vous ne devez pas lui tourner le dos lorsque le salut est terminé. Reculez 3 pas avant de vous retourner.

Comment s’exprimer?

  • L’interpellation par les «eh» ou «aie», les claquages de doigts, les «ouais» lors de la prise des présences sont tous inacceptables.
  • Lorsqu’un senior vous appelle ou lorsqu’on vous rend un service, vous devez répondre «oui maître», «oui monsieur», «oui madame», «merci monsieur», «merci madame», selon le cas;
  • Pour attirer l’attention de son professeur ou du maître, on doit lever le bras et dire «maître», «monsieur», «madame» selon le cas;
  • On ne doit pas déranger ou couper la parole à un senior qui à un entretien avec quelqu’un ou lorsqu’il dirige un cours.Il n’est pas permis de parler aux autres sans raison valable pendant un cours. Si on doit interrompre une personne qui s’entraîne, on doit au préalable demander la permission à l’instructeur en charge du cours. Le silence s’impose pendant que l’instructeur parle. Le silence est également de rigueur pendant le cours et ce, du début à la fin;
  • Il faut être courtois envers les personnes visitant le club. Par exemple, il convient d’offrir une chaise ou un banc et de demander aux visiteurs s’ils ont besoin d’information ou d’un service. Si un cours a lieu, il faut demander poliment aux visiteurs de garder le silence.

Les devoirs et les responsabilités de l’élève :

  • Ne jamais se fatiguer d’apprendre;
  • Un bon élève peut apprendre n’importe où et n’importe quand. Ceci constitue le secret du savoir;
  • L’élève devrait consacrer du temps à son art et à son instructeur;
  • L’entraînement n’est pas seulement une commodité achetée par les frais d’inscription;
  • Toujours donner le bon exemple aux ceintures plus basses qui cherchent naturellement à imiter leurs seniors;
  • Toujours être loyal et ne jamais critiquer son instructeur, le Taekwon-Do ou les méthodes d’enseignement;
  • Pratiquer et essayer d’utiliser les techniques enseignées par son instructeur;
  • L’élève ne devrait jamais oublier que sa conduite à l’extérieur du Dojang peut nuire à la réputation de son art et de son instructeur;
  • L’élève ne devrait jamais manquer de respect envers son instructeur. S’il est en désaccord avec son instructeur, il devra d’abord suivre les consignes de son instructeur, puis plus tard en discuter avec lui;
  • Devrait être assoiffé de connaissance et ne devrait pas hésiter à poser des questions;
  • Ne devrait jamais trahir la confiance;
  • Ne devrait jamais nuire à la réputation d’autrui ou du dojang par le biais des médias sociaux ou par tout autre moyen.

Comment appeler son instructeur ?

Il faut l’appeler suivant son grade :

Boo sabum nim : I° Dan – III° Dan

Sabum nim : IV° Dan – VI° Dan

Sahyun nim : VII° Dan – VIII° Dan

Sasung nim : IX° Dan

Signification des couleurs de ceinture

Blanc – Signifie l’Innocence, celle de l’élève débutant qui n’a aucune connaissance antérieure du Taekwon-Do.

Jaune – Signifie la Terre dans laquelle la plante germe et prend racine à mesure que les bases du Taekwon-Do sont établies.

Vert – Signifie la Croissance de la plante. Les compétences en Taekwon-Do commencent à se développer.

Bleu – Signifie le Ciel vers lequel pousse la plante en devenant un arbre imposant. L’entraînement au Taekwon-Do progresse.

Rouge – Signifie le Danger. Elle met en garde l’élève contre la perte de contrôle et avise l’adversaire de rester à l’écart.

Noir – L’opposée de la ceinture blanche. Elle signifie la maturité et la compétence en Taekwon-Do. Elle indique aussi l’indifférence à l’obscurité et à la peur pour celui qui la porte.