La hiérarchie dans le Taekwon-Do (Dan Gup Jedo)

Extrait de : ENCYCLOPEDIA OF TAEKWON-DO, by Gen. Choi Hong Hi, First Edition, 1983, International Taekwon-Do Federation, Volume 1, pages 91-92 : System of rank. Traduction de l'Association, 1ère édition.

En Taekwon-Do le développement du caractère, le courage, la ténacité et la technique sont évalués tout comme la capacité de l’individu. L’échelle de promotion est divisée en 19 niveaux – 10 grades (Gups) et 9 degrés (Dans). Les grades commencent au 10e (le plus bas) et se terminent au 1er. Les degrés commencent par le premier et se terminent par le 9e, l’ultime.Il y a une signification au système de numérotation. Dans les degrés, le numéro 9 est non seulement le plus haut parmi les chiffres à un seul nombre, mais il est aussi le nombre 3 multiplié par 3. En Orient, le 3 est le nombre le plus estimé. Le caractère chinois qui représente le 3 signifie que:

  • la ligne du haut symbolise le ciel ;
  • la ligne du centre symbolise les mortels ;
  • la ligne du bas symbolise la terre.

Il est aussi intéressant de noter que lorsque le nombre 9 est multiplié par tout autre chiffre d’un seul nombre et que les résultats sont additionnés ensemble, la réponse est toujours 9. par exemple : 9 x 1 = 9, 9 x 2 = 18 et 1 + 8 = 9, et ainsi de suite jusqu’à 9 x 9 = 81 et 8 + 1 = 9. Comme ce nombre est le seul avec cette propriété, c’est encore une raison pour que le nombre 9 soit le plus positif des chiffres.

Prenons le nombre 3 à une étape de plus. Les degrés sont encore divisés en 3 classes distinctes :

Les trois premiers degrés sont considérés comme les degrés novices de la ceinture noire. Les adeptes sont encore des recrues par rapport aux degrés plus avancés.
Au 4e degré, l’adepte traverse le seuil de la puberté et entre dans la classe des experts.
Du 7e au 9e degré, il s’agit des maîtres du Taekwon-Do – l’élite – qui comprennent complètement toutes les parties du Taekwon-Do, ses exigences tant de l’esprit que de la technique.
Une question demeure en suspend : pourquoi commencer avec le plus bas des chiffres à deux nombres, le 10? Pourquoi ne pas commencer par le plus bas des chiffres à un nombre et aller à partir du 1er grade jusqu’au 9e et ensuite recommencer avec les degrés? Bien que ce serait certainement plus logique, le système allant de 10 à 1 et de 1 à 10 est séculaire en Orient. C’est impossible, sinon peu pertinent, de vouloir changer une pratique en usage même dans les jeux d’enfants.

Mais peut-être y avait-il une logique initiale! Il semble cependant qu’elle se soit perdue dans l’Antiquité. Quoiqu’il en soit, le chiffre 10 est le plus bas des chiffres à deux nombres. En conséquence, une recrue doit commencer à ce chiffre plutôt qu’à 11 ou 12 qui sont numériquement plus élevés.